Généralités

Mes produits de beauté de voyage (et de tous les jours, d’ailleurs)

Je ne savais pas vraiment où ranger cet article, mais j’avais envie de l’écrire. Déjà pour partager quelques recettes/astuces, mais aussi pour que je puisse moi-même avoir accès à mes propre recettes (j’ai la fâcheuse tendance à les perdre sinon : ce site me sert un peu à ça aussi…)

Depuis quelques temps j’essaie de réduire un peu mes déchets, faire un peu plus attention à ce que je consomme, ce que je mets sur ma peau… je suis un peu la tendance actuelle au final. Mais cette tendance peut se révéler assez pratique quand on voyage : l’idée est de fabriquer ses propres produits de beauté, sa lessive…avec des ingrédients simples. Donc d’une part, pour un court voyage, on fabrique ce qu’il faut à l’avance dans de petits contenants ce qui pèse moins lourd dans la valise, et d’autre part pour un long voyage, il suffit de prendre un bon vieux savon de Marseille (du VRAI), une ou deux huile(s) et un beurre végétal (éventuellement une huile essentielle et un tout petit peu de cire d’abeille), et nous avons de quoi faire de la lessive, du liquide vaisselle, du savon, du shampoing, du déodorant, de la crème de jour, de la crème pour le corps et du baume à lèvre pour un long séjour !

Sous la douche :

Le savon de Marseille sert à tout. Comme son nom l’indique, il sert de savon, mais il peut aussi servir de shampoing. J’entends déjà les réfractaires s’exclamer que c’est une hérésie ; on ne met pas de savon de Marseille sur nos crinières !! Et bien pourtant, ça marche très bien. Et pourtant, j’en ai fait des essais (dans ma période « je veux utiliser de meilleurs produits donc à bas le shampoing au sodium lauryl sulfate). J’ai testé le rhassoul, et tout un tas de mélanges compliqués pour arriver à la conclusion que le savon en pain marche très bien. Il n’y a qu’une chose à savoir (même chose pour celles qui utilisent le rhassoul) : si l’eau est calcaire, un rinçage à l’eau vinaigrée est indispensable pour ne pas avoir les cheveux poisseux. Par contre si l’eau est très douce, un rinçage normal suffit complètement.

Une crème de jour :

une simple huile végétale de qualité, adaptée selon la peau de chacune peut très bien suffire. Mais en ce moment j’avoue que je triche un peu : j’utilise un ingrédient supplémentaire parce que j’ai un magasin bio juste à côté qui en vend à un si bas prix que ce serait criminel de s’en priver : le gel d’aloe vera. Tous les matins, une petite noisette mélangée avec quelques gouttes d’huile végétale dans le creux de la main, on passe le tout sur le visage, et le tour est joué !

Au passage, l’aloe vera sert aussi très bien d’après shampoing : à répartir en petite quantité sur les cheveux mouillés, il suffit ensuite de les sécher comme d’habitude (au sèche-cheveux ou à l’air libre). Et aussi d’après soleil ou d’après-rasage pour son effet apaisant…C’est aussi un produit multi-usage.

Une crème pour le corps ou crème de nuit :

Là, on va commencer les mélanges. En ce moment, notre crème est au beurre de cacao et huile de coco (odeur juste irrésistible !!) mais vous pouvez choisir des huiles et beurres végétaux plus neutres pour une odeur moins prononcée.

Pour un petit pot de 125mL :

  • 30g de beurre de cacao (ou de karité…)
  • 30g d’huile de coco
  • 15g d’huile d’amande douce (ou autre, en fonction de l’effet et de l’odeur souhaitée)
  • éventuellement quelques gouttes d’huile de germe de blé, qui est un conservateur

Il suffit ensuite de faire fondre l’huile de coco et le beurre de cacao ensemble, puis d’ajouter les autres ingrédients. La recette a été inspirée de ce site, où vous pourrez trouver d’autres idées de mélanges.

Un déodorant :

Pour avoir testé et re-testé des déodorants sans aluminium, avec une efficacité plus que limitée, j’étais très très sceptique en testant cette recette. Au final, mon ancien anti-transpirant chimique a bien vite été abandonné au profit de ce déodorant très efficace (attention, ce n’est pas un anti-transpirant mais bien un déodorant).

Il nous faut :

  • 50g d’huile de coco
  • 50g de bicarbonate de soude
  • 40g de fécule de maïs (Maïzena)
  • 5 gouttes d’huile essentielle de sauge sclarée (elle sent moins bon que l’huile de palmarosa ou de lavande proposée dans la recette originale, mais a un effet sur la régulation de la transpiration)

Faire fondre l’huile de coco au bain marie, et y ajouter les autres ingrédients. Bien mélanger et laisser reposer pour que le mélange durcisse. Attention : le mélange à souvent tendance à décanter lorsqu’on le laisse reposer trop longtemps : il est parfois nécessaire de le mélanger un peu pendant le refroidissement pour ne pas avoir toute l’huile de coco au dessus et le bicarbonate en dessous.

L’huile de coco est liquide à partir de 25°C, le contenant idéal est donc un pot en verre, avec un couvercle hermétique (pour éviter les catastrophes si vous le transportez dans votre sac à dos pendant une journée en plein soleil). Il s’applique avec les doigts (on s’y fait vite).

Un baume à lèvres :

Recette de base sur ce site. Il nous faut :

  • de l’huile végétale
  • du beurre végétale
  • de la cire (d’abeille ou végétale)
  • quelques gouttes d’huile de germe de blé ou de vitamine E pour la conservation

Pour un baume neutre :

Faire fondre au bain marie 5g/mL de beurre de karité, 5g/mL d’huile d’amande douce et 2g de cire d’abeille.

Une fois le tout fondu ajouter 2 gouttes d’huile de germe de blé.

Verser le tout dans un stick ou un petit pot, c’est prêt !

De la lessive :

  • 40g de paillettes de savon de Marseille (on peut râper un peu d’un bloc de savon)
  • 1L d’eau

Éventuellement :

  • 1 cuillère à soupe de vinaigre blanc (un peu plus si l’eau est calcaire : ça sert d’adoucissant)
  • 1 cuillère à soupe de bicarbonate de soude
  • 20 gouttes d’huile essentielle (de citron, par exemple), pour une odeur agréable

Faire fondre le savon dans la moitié de l’eau. hors du feu, ajouter les autres ingrédients (et le reste de l’eau, ça permettra de refroidir un peu le mélange avant de le transvaser dans un vieux bidon de lessive ou une bouteille).

Secouer avant chaque utilisation. Selon le savon utilisé, il peut parfois être nécessaire de rajouter un peu d’eau pour que la lessive ne soit pas trop épaisse.

On est surpris au début de l’absence d’odeur, enfin plutôt de l’odeur de « linge mouillé », à la sortie de la machine (qui part dès que le linge est sec). Mais une fois habitué, c’est difficile de repasser aux lessives normales : on a constamment l’impression de s’être parfumé à la lessive.

Le liquide vaisselle :

Si vous avez besoin de faire la vaisselle mais que votre location de vacances (par exemple) ne contient pas de produit vaisselle, vous pouvez là encore utiliser le fameux savon de Marseille. Il suffit de frotter son éponge dessus et de laver normalement sa vaisselle. A noter, comme pour le shampoing, j’ai pu remarquer que ça marche beaucoup mieux avec une eau douce. Si l’eau est calcaire, il peut être utile d’avoir une bassine d’eau légèrement vinaigrée à côté pour finir d’y rincer votre vaisselle.

Le dentifrice :

Petit bonus du savon de Marseille, il peut servir également de dentifrice (bon j’avoue, le gout de cendre est assez bizarre : je ne l’utilise que quand j’ai oublié de mettre mon dentifrice dans ma trousse de toilette…). Sinon l’huile de coco est également utilisée comme dentifrice par certain, grâce à ses propriétés anti-bactériennes.

 

Note :

Je parle de savon de Marseille dans tout l’article car cela fait des années que je l’ai adopté, donc c’est maintenant une habitude, et il est facile à trouver en France (et comme ils sont gros, ils durent facilement plusieurs mois de voyage). Mais j’ai entendu parler, notamment sur ce site du savon du Docteur Bronner, qui apparemment aurait aussi beaucoup de mérites, surtout pour les randonneurs qui ne peuvent ni emmener plusieurs produits, ni faire de petits mélanges. A tester !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.